7 idées reçues sur les huiles essentielles | podcast naturo 003

Dernière mise à jour : 30 mars 2021

Un épisode qui va te parler de mon outil principal de travail mais aussi dans ma vie de tous les jours ! Celui avec lequel j'accompagne aujourd'hui une communauté de près de 900 personnes à élever leur niveau de bien-être, à être autonome dans la gestion de leur santé au naturel et plus simplement à prendre soin d'eux et de leur proche !

> Ecoute l'épisode ici ou via ta plateforme préférée <


Il s'agit de l'aromathérapie, des huiles essentielles !


La France est la mère-patrie de l'aromathérapie moderne : grâce au chimiste et parfumeur René-Maurice Gattefossé qui a donné son nom à l'aromathérapie puis au docteur Jean Valné qui a contribué à la popularisation de celle-ci grâce à la publication d'ouvrages de référence. Nous sommes des pionniers en ce qui concerne nos connaissances & accès à cette médecine ancestrale ...

Et pourtant ! Que d'idées reçues sur le sujet ... des idées reçues et de drôle de recommandations alarmistes ! Ils suffit de taper huiles essentielles sur une barre de recherche internet pour trouver en tout premier lieux la liste de toutes les restrictions liées à son usage !


Alors, attention ! Je suis obligée de faire un double point de clarté sur le sujet :

les recommandations glissées dans cet épisode ne remplace en rien l'avis d'un médecin, c'est mon point de vue de naturopathe + spécialiste sur le sujet associé à (et c'est important) un choix de qualité exceptionnelle sinon rien !


Qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

C’est une substance de nature volatile extraite des végétaux, un concentré de principes actifs de de la plante (autrement dit ce qu'il lui a permis de pousser, se défendre, s'adapter à son milieu) extrait de différentes parties d’un végétal (feuilles, fleurs, écorces, bois, zeste.). Certaines sont composées de plus de 250 molécules différentes, c’est leur synergie qui est à l’origine des différentes propriétés d’une huile essentielle.


Les huiles essentielle sont un outil puissant et je dois être ferme ici quand je dis qualité sinon rien, je le pense vraiment : si tu penses qu'en achetant un flacon à moins de 5 euros tu achètes une huile essentielle, sache que ce n'est pas le cas ! Des labos indépendants et des associations de consommateurs ont testé des flacons d'huiles pourtant tous "labellisés" (bio, 100% naturel, etc...) et ... 80% d'entre eux - en moyenne et sur tous les tests connus à ce jour- sont en fait adultérés d'une façon ou d'une autre (au moins pire en mélangeant différente huile pour faire baisser le cout de production de certaines huiles trop onéreuses - au pire avec l'ajout d'éléments de synthèse pour "reproduire" l'essence de plante idéale !


C'est finalement le niveau 0 des idées reçues sur les huiles essentielles qui seraient toujours naturelles : C’est FAUX !

Toutes les huiles essentielles ne sont pas naturelles. Il existe même des huiles essentielles entièrement synthétiques produites en laboratoire. Celles-ci sont moins chères, mais aussi bien moins efficaces & ni un label ab ni le fait d'acheter ses huiles en pharmacie ou en magasin bio n'est un gage de qualité suffisant ! Ce sont le sourcing et la transparence sur la composition d'une huile qui sont tes 2 éléments de référence indispensable quand tu achètes des huiles, je reviens t'en parler brièvement à la fin de l'épisode !



Une fois ces bases, essentielles, c'est le cas de le dire, posées ... Il est temps de revenir sur 7 idées reçues autour de l'aromathérapie pour ... les dépasser !


  • Idée reçue numéro 1 : On ne peut pas les utiliser tous les jours ! [ou : à n'utiliser qu'en cas d'extrême nécessité] ... Si #unegoutteàlafois

  • Idée reçue numéro 2 : C'est super dangereux de prendre des huiles essentielles en interne : pas toute & surtout on prend soin de la qualité +++ mais tellement précieux d'oser les utiliser en interne ! Energie up !

  • Idée reçue numéro 3 : On ne peut pas utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse : Pourquoi cette idée reçue : Par principe de précautions, les huiles essentielles et leurs utilisations sont de bases assez complexes et sont souvent mal utilisées, imaginez avec des enfants ou des femmes enceintes. Les médecins, pharmaciens déconseillent les huiles essentielles pour les femmes enceintes par précautions contre les mauvais emplois de celle ci et surement un peu aussi pour que l’industrie pharmaceutique vous vende deux trois trucs en place. Mais un nombre assez important d’huiles essentielles peuvent être utilisées pendant la grossesse, pour les maux comme les nausées ou encore les hémorroïdes.

  • Idée reçue numéro 4 : Il ne faut surtout pas utiliser les huiles essentielles avec les bébés et enfants : Le même principe de précaution énoncé pour les femmes enceintes qui revient pour les recommandations pour les petits : comme c'est "trop compliqué", autant te dire que c'est interdit ... Or, Concernant les enfants c’est la même chose, si certaines huiles sont interdites avant 7 ans ( âge ou l’on considère en naturopathie la différence adulte/ enfants ) d’autres peuvent être utilisées et être super précieuses à utiliser, et ce, en vrai, des la naissance !

  • Idée reçue numéro 5 : Les huiles essentielles polluent l'air intérieur : on reparle de la qualité ?

  • Idée reçue numéro 6 : + 1 : les huiles essentielles ne sont pas écologiques ... Cette idée reçue est vrai ET fausse : tout dépend de ton choix de consommation : Hautement concentrées, certaines huiles essentielles, comme les huiles essentielles d'agrumes, peuvent être toxiques si elles sont rejetées dans l'environnement. Mieux vaut ne pas les ajouter dans vos produits d'entretien. Mais ce n'est pas tout. La production d'huiles essentielles nécessite des quantités importantes de plantes et favorise la déforestation, notamment la production d'huiles essentielles de bois de rose et de bois de Hô.

  • Idée reçue numéro 7 : Les huiles essentielles sont chères

Vrai et Faux : Tout dépend de la plante utilisée.

Certaines plantes (comme le clou de girofle) sont très riches en molécules aromatiques, il en faudra une quantité moins importante pour leurs productions. A l’inverse, il en faut une très grande quantité pour d’autre (comme la rose) d’où le prix plus élevé… on parle alors d’huiles essentielles « précieuses » !!!

Le coût est à relativiser, si vous respectez les doses conseillées (souvent à peine quelques gouttes sur quelques jours), même pour les huiles que tu vas adorer utiliser tous les jours, il y a fort à parier que votre flacon durera longtemps


+ le vrai gain est ailleurs. J'ai personnellement toujours investi pour mon bien-être, sauf qu'avant de choisir Doterra, j'investissais beaucoup "dans le vent", depuis j'ai découvert la qualité et l'efficacité. Pour ne rien te cacher, je ne changerais mon budget bien-être pour rien au monde quand je vois mon niveau de bien-être, mon autonomie à savoir prendre soin de moi, même si je devais un jour quitter cette activité (mais ce n'est pas vraiment au programme !)



Je t'invite à rejoindre le programme 100% gratuit challenge habitudes 2021 que j'ai créé pour te simplifier le chemin : chaque mois, une nouvelle habitudes bien-être à implémenter dans ta vie en étant aidée par un épisode de podcast dédié + un document pdf complet !

Tu recevras bien sûr tous les outils liés à cet épisode : trame de menus magiques, liste de routine à piocher, to do list, inspirations de diffusion apaisantes pour soirée sereines !



Me contacter pour découvrir la qualité Doterra >>> c'est par là !



Si cet épisode t'a plu, pense à le liker et à t'abonner sur ta plateforme d'écoute préférée ! Je serai aussi heureuse d'échanger avec toi en commentaire et curieuse de savoir si cet épisode t'a permis de prendre conscience de certaines causes sur lesquelles tu choisis de travailler pour toi dès aujourd'hui !


Pratique Essentielle c'est aussi un épisode biz tous les jeudis, tu peux donc noter ce 2eme rdv à venir si le sujet t'intéresse, sinon, je te dis à lundi prochain !

Je m'abonne ! >>